Skip to main content
Read page text

Page Text

Déc-Jan. 17-18

SOMMAIRE

L’OUVREUSE 8. Rewind. L’actu cinéma comme vous auriez souhaité ne jamais la lire. 12. What If : le poster rétro-futuriste de Peter Stults.

Ce mois-ci, Suburbicon 13. À quoi reconnaît-on... Un bon film de Noël 14. Top 3 cinéma en BD, par Erwann Surcouf 14. Les chiffres du mois 16. Tellement vrai : Terrace House 18 RAYMOND DEPARDON

Hors Cadre. Douze jours. Voilà le temps après lequel toute personne hospitalisée contre sa volonté dans un hôpital psychiatrique passe devant un juge pour décider de la prolongation ou non de son séjour. Quand la loi rencontre la folie, parfois les deux se touchent plus que prévu. Rajoutons le cinéma dans l’équation et le résultat peut être très troublant. Discussion avec Depardon, réalisateur du film, Marion Primevert, magistrate, et Nathalie Giloux, psychiatre.

22 SEAN BAKER

Entretien. Il tique un peu quand on le présente comme le cinéaste des « sans voix », mais il y a pourtant de ça. Qu’il filme à l’iPhone des travestis tchatcheurs (Tangerine) ou qu’il transforme en conte de fées l’errance d’une mère sans emploi et de sa fille domiciliées dans un motel crasseux (The Florida Project), Sean Baker a su saisir quelque chose de l’Amérique post-crise.

28 L’USINE DE RIEN

Histoire orale. Au départ, une usine de la banlieue industrielle de Lisbonne vidée de ses machines. Des cols bleus décident de rester malgré tout. Que faire quand il n’y a plus rien à produire ? Les protagonistes de ce film singulier racontent les coulisses d’une histoire qui en dit plus sur le monde de l’entreprise que bien des discours.

34 JIM CARREY

Couverture. On l’a longtemps décrit comme un homme instable et hanté par des épisodes dépressifs. Obsédé par l’idée de devenir une superstar. Ces derniers temps, le Canadien aurait trouvé le remède à ses angoisses dans une forme de spiritualité nébuleuse. Résultat : il y a quelques mois, Jim Carrey se lançait dans une longue tirade existentielle sur un tapis feutré de la Fashion Week new-yorkaise. Au cœur de la fameuse diatribe : l’idée qu’il n’existait pas. Sans rire.

46 THE KAUFMAN BELIEVERS

Story. Le 16 mai 1984, Andy Kaufman mourait d’un cancer du poumon à la clinique Cedars-Sinai de Los Angeles. Du moins officiellement. Trente-trois ans après la disparition du fameux performer, une communauté de fans, les « Andy Kaufman believers », refuse de croire à cette version-là. Plongée dans une théorie du complot digne d’un épisode de Twin Peaks.

4

I O N

I B U T

I S T R

E U R O PA C O R P D

©

Skip to main content