Page Text

Mars 2018

SOMMAIRE

L’OUVREUSE 8. Rewind : L’actu cinéma comme vous auriez souhaité ne jamais la lire 12. Les chiffres du mois 12. Top 3 cinéma en BD, par Erwann Surcouf 14. Tellement vrai : RuPaul’s Drag Race 16. Le jeu de l’oie d’Helkarava Joue avec Huppert 18. L’État-major du blockbuster : Black Panther

20 NABIL AYOUCH

Hors Cadre. En 2015, le cinéaste franco-marocain Nabil Ayouch agaçait la censure avec le très beau et très libre Much Loved. Il revient aujourd’hui avec Razzia, nouveau film choral qui parle de libertés individuelles dans un Maroc qui se bat pour ne pas être rattrapé par les intégrismes. Et se trouve à l’heure des choix.

24 LE PRODIGE KANTEMIR

BALAGOV Portrait. Avec ou sans Caméra d’or, Tesnota a été la révélation de Cannes 2017. Un épatant film russe tourné en numérique par un jeune cinéaste (24 ans à l’époque), Kantemir Balagov, qui semble déjà avoir tout compris au cinéma. Mais qu’incarne ce prodige chaperonné par Sokourov, fan de Jean Vigo et de Kendrick Lamar ? Peutêtre le cinéma européen de demain, mais pas que.

28 THE RIDER

Story. Une cinéaste chinoise perdue dans une réserve au fin fond du Dakota avec des cowboys d’aujourd’hui ? Ça surprend, mais ça peut donner aussi un très beau

4

film de fiction tourné sans argent : The Rider. L’histoire de ce film qui ressuscite le Far West avec des bouts de ficelle, c’est Zhao, Joshua James Richards, son chef op’, et Brady Jandreau, sa star, qui la racontent ici. 38. SUR LES TALONS

D’ISABELLE HUPPERT Couverture. Celle qui n’a jamais autant ressemblé à la patronne du cinéma français n’est toujours pas rassasiée. Ni de son image sévère qu’elle cherche toujours à bien éclairer, ni de nouvelles expériences avec des auteurs capables de bouger les lignes, ni de rendez-vous tout confort avec ce cinéma « qualité France » dont elle reste l’égérie, ni de danses jusqu’au bout de la nuit. Il fallait se glisser dans les interstices de cet agenda de machine pour comprendre. 47. HUPPERT VUE PAR JACQUOT, BOZON,

HARTLEY 51. « QUE PEUT ENCORE JOUER UNE GRANDE

ACTRICE ? » PAR MURIELLE JOUDET 64 THE ROOM : LE CIRQUE

WISEAU À PARIS Reportage. Depuis la sortie en salles de The Room en 2003, le culte autour du film de Tommy Wiseau a pris de l’ampleur. Aujourd’hui considéré comme le « Citizen Kane des mauvais films », le nanar fait régulièrement l’objet de projections dont les rituels n’ont rien à envier aux séances du Rocky Horror Picture Show. À l’occasion de la sortie en France du film de James Franco, The Disaster Artist, adapté du récit de tournage du film,