Skip to main content
Read page text

Page Text

ENQUÊTESOMMAIRE

4

20. Armando Iannucci HORS CADRE. En quelques séries grinçantes – The Thick of It, Veep, Avenue 5 – l’Écossais s’est fait le futurologue d’un climat politique pourtant déjà délirant. Rencontre avec celui qui avait imaginé Trump et le Brexit before it was cool.

24. Jackie Chan ENQUÊTE. À 65 ans passés, le héros de Rush Hour, né à Hong Kong, s’improvise maître dans l’art délicat du soft power à la chinoise. Quitte à parfois rater le train de l’histoire.

28. Oulaya Amamra RENCONTRE. Après le carton de Divines et un César, elle aurait pu enquiller les contrats d’égérie et les tournages. Mais le syndrome de la bonne élève l’a rattrapée et elle a passé les quatre dernières années au Conservatoire. Celle qui veut assurer la relève d’Huppert et Adjani dévoile ses plans.

32. La Boum DOSSIER. Cela reste le « teen movie » français par excellence, celui d’un temps révolu – les années 80 – où le beau gosse du lycée s’appelait Raoul ou Jean-Pierre. À l’époque, des millions d’ados en font leur film de chevet et leur guide de l’amour. Mais à quoi rêve aujourd’hui la génération des Boumers ?

38. Rosto PORTRAIT. En une poignée de courts hors format, le Hollandais Rosto a dynamité les codes du cinéma d’animation mondial. Trop vite, trop fort, sans doute : l’artiste gothique adoubé par Terry Gilliam est parti à 50 ans seulement. Voici l’histoire d’un ange noir aux yeux perçants.

42. Éric Rochant COUVERTURE. Après cinq saisons, le showrunner du Bureau des légendes, s’apprête à abandonner son immersion dans la géopolitique et l’espionnage. A-t-il donné à son pays les armes pour, enfin, avoir son chapitre dans le livre d’histoire des grandes séries internationales ? Après des débuts fracassants au cinéma, Rochant a surtout réinventé son métier d’auteur réalisateur loin du grand écran. Entretien avec le seul Français qui aurait plus d’un secret à échanger avec David Chase ou Matthew Weiner.

68. Delphine Seyrig LÉGENDE. Personnage de rêve, « emmerdeuse », diva, combattante... De son enfance libanaise aux balades parisiennes, du théâtre au cinéma, de l’Actors Studio à ses prises de risque, Seyrig laissait derrière elle la trace du merveilleux. Quand Varda la rencontre, elle voit une jeune fille qui attend « d’être bien regardée ». Par qui ? Par elle-même, tout simplement.

© C A N A L+

Skip to main content